Sommaire
Edito
Tribune
Temps fort
Succès
Paroles d'experts
Solutions
En bref
Agenda
Version PDF
 

Abonnez-vous à
Bull Direct :

Votre email

Archives
n°35  |  Mars   2009
Parole d'expert

L’infogérance s’adapte à la nouvelle donne énergétique
Philippe Pauty, directeur infogérance de Bull et du Data Center de Trélazé

L. Mourer

Grâce à la mutualisation et à l’industrialisation des ressources, des équipements et des processus, l’infogérance offre aux entreprises et aux administrations une réponse efficace et pertinente à leurs enjeux métiers. Mais les infogérants ont à relever un nouveau défi : la gestion de l’énergie. Pour faire face aux contraintes économiques, écologiques et réglementaires induites par l’explosion des coûts de l’énergie, ils vont devoir mettre en œuvre des méthodes industrialisées de pilotage au quotidien. Afin de respecter ses engagements d’infogérant, Bull prend d’ores et déjà en compte cette nouvelle donne au travers d’investissements significatifs et innovants sur ses sites de Trélazé et de Saint-Ouen.

 

Dans un contexte économique difficile, le système d’information (SI) est plus que jamais l’un des leviers fondamentaux de la performance des entreprises et des administrations. Pour être en mesure de répondre aux attentes légitimes des métiers, le SI doit faire preuve d’agilité tout en délivrant une qualité de service irréprochable. Pour les DSI, atteindre ce double objectif signifie relever jour après jour d’innombrables défis : mise en œuvre de nouveaux services  (parfois sur des plages horaires inhabituelles), intégration de nouvelles technologies, exigences de disponibilité et de sécurité, explosion des volumes et de la complexité, maîtrise de l’hétérogénéité… Et tout cela avec des budgets toujours plus serrés.

En apportant à leurs clients l’assurance de disposer de ressources, d’infrastructures et de méthodes à l’état de l’art ainsi que des garanties contractuelles en termes de qualité de service et de maîtrise des coûts, l’infogérance permet aux entreprises et aux administrations de tirer le meilleur d’un système d’information qui évolue au rythme de leur activité. Bull a développé un fort savoir-faire de ce modèle désormais reconnu de la gouvernance informatique et s’appuie sur ses ressources industrielles pour garantir à ses clients des niveaux de service optimum à des coûts maîtrisés. Au cœur de ce dispositif, un véritable outil industriel : le Data Center. Bull le fait évoluer en permanence, avec des technologies à l’état de l’art, des processus de service industrialisés, l’adoption de meilleures pratiques et la mise à niveau permanente des compétences techniques et métier.

L’émergence de l’enjeu énergétique
Or un nouveau paramètre est en train d’émerger, bousculant en profondeur l’équation technique et économique du Data Center : l’énergie. Tandis que les besoins informatiques continuent leur croissance galopante (en raison, par exemple, de l’appétence des consommateurs et des citoyens pour les services en lignes), le coût du KWh va connaître une augmentation significative dans les années à venir. Dans le Data Center, ces deux phénomènes se conjuguent et la consommation énergétique, qui représente d’ores et déjà l’un des postes les plus importants dans le coût d’hébergement d’un SI, va devenir critique.

Parallèlement à cet aspect économique, les facteurs environnementaux et réglementaires vont eux aussi contribuer à mettre l’énergie au premier rang des préoccupations des opérateurs de Data Center. À l’échelon national, européen ou international, normes et taxes pousseront à limiter l’empreinte carbone des infrastructures informatiques et la mise en place à court terme par l’Union Européenne du Code de Conduite sur l’efficacité énergétique des centres informatiques préfigure sans doute cette nouvelle approche.

Un défi majeur pour les infogérants
Pour les infogérants, cette montée en puissance de l’enjeu énergétique constitue un défi majeur. Liés par des engagements de service, tenus par des exigences de coûts, ils doivent d’urgence industrialiser leur gestion de l’énergie afin de permettre à leurs clients de maîtriser les contraintes économiques et écologiques de leur SI. Dans ce contexte, mettre le Data Center à l’état de l’art immobilier (urbanisation des salles avec zones différenciées pour les hautes et basses densités, allées chaudes et froides, grande hauteur sous plafond…) ne suffit plus. Aujourd’hui, les infogérants ne peuvent plus se contenter de réagir en tentant d’optimiser leurs installations : ils se doivent d’être proactifs en définissant une véritable stratégie énergétique pour leur Data Center.

À la base de cette stratégie, le PUE (Power Usage Effectiveness) est en passe de s’imposer comme l’élément de mesure standard. Pour que cet indicateur, qui permet d’évaluer la qualité des infrastructures et leur poids dans la consommation électrique totale, ait un sens, il faut cependant des normes afin que le périmètre et les conditions de calcul soient identiques pour tous (il est notamment indispensable que l’évaluation ait lieu sur une année pleine de manière à intégrer, entre autre, les variations saisonnières). Par ailleurs, des outils, des méthodes et des modèles sont indispensables pour mesurer régulièrement et avec fiabilité le PUE et l’exploiter. À l’image de la démarche d’audit énergétique développée conjointement par Bull et Schneider/APC, ces nouveaux moyens permettront à l’infogérant de piloter au quotidien l’efficacité énergétique de son Data Center.

Les Data Centers de Bull à la pointe de l’efficacité énergétique
Spécialiste de l’infogérance de systèmes critiques, Bull a d’ores et déjà entrepris de s’adapter à cette nouvelle donne énergétique. Ces dernières années, Bull a constamment fait évoluer ses deux Data Centers principaux en se conformant aux normes et aux standards les plus exigeants (le centre principal d’hébergement est soumis à autorisation ICPE avec en particulier 2 500 m² de bureaux chauffés par récupération des calories des salles machines, la suppression des tours aéro-réfrigérantes, la mise en place de systèmes anti-incendie sans impact pour l’environnement, la maîtrise des dépenses énergétiques, le traitement des bruits générés en toiture…

Mais aujourd’hui la généralisation des racks, très consommateurs d’énergie, réclame d’aller plus loin que les agencements actuels et de recourir à des solutions innovantes (cold corridors, portes froides à eau glacée…). Afin de disposer de tous les moyens indispensables à une stratégie énergétique performante, Bull construit actuellement sur son Data Center principal une zone de 500 m2 dans une logique entièrement ‘Green’ : onduleurs de dernière génération, free cooling (utilisation des frigories naturelles), nombreux capteurs pour un pilotage énergétique en temps réel, infrastructures haute performance adaptées aux environnements de très haute densité comme le calcul intensif (HPC), processus de services industrialisés pour une qualité maximale, minimisation de l’empreinte carbone…

Des investissements dans tous les domaines
Au niveau opérationnel, le Code de Conduite s’ajoutera probablement aux normes existantes qu’exigeront de plus en plus les entreprises dans leurs cahiers des charges. Déjà certifié ISO 9001 et Hosting SAP Partner, conforme aux processus ITIL, Bull va s’atteler à son application, de même qu’ont été entreprises d’importantes démarches pour obtenir les certifications ISO 27001 et ISO 20000.

Afin de pouvoir aborder rapidement les nouveaux projets de ses clients, Bull fournit l’indispensable effort de mise à niveau de ses ressources sur les nouvelles technologies avec un effort de formation permanent. Tous les ingrédients sont réunis pour optimiser les prestations : mutualisation et industrialisation, adaptation constante de la sécurité, embauches régulières…

L’ensemble de ces investissements répond au besoin de rechercher en permanence la performance et la flexibilité de nos services. Cela signifie non seulement garantir des niveaux de services élevés, adaptables aux contraintes métier de chaque client, mais aussi faire preuve de réactivité face à l’évolution des besoins, offrir une granularité des offres permettant une différenciation optimale, assurer des services d’ingénierie et d’urbanisation, pouvoir intégrer rapidement de nouvelles technologies, être prêt pour l’émergence de l’infogérance HPC… Et tout cela avec un unique objectif : la maîtrise des coûts.

ENVOYER A UN AMI POUR EN SAVOIR PLUS
 
Contact  |  Site map  |  Legal  |  Privacy