PDF
Abonnez-vous à
Bull Direct :

 Votre email
 
RSS Press Events
Archives

 

 

 

Conseil Général du Calvados : une infrastructure pour faire face aux nouvelles exigences

SUCCES

Depuis les responsabilités légales transférées par l’Etat jusqu’au déploiement de politiques volontaristes, les compétences des départements se sont largement étendues au fil des ans pour supporter leurs nombreuses missions. Leur rôle premier : améliorer la vie quotidienne des habitants.

logo

Au Conseil Général du Calvados, plus de 100 métiers différents sont ainsi excercés par 3 000 personnes au service de plus 665 500 habitants.

Un socle technique fiable, sécurisé et évolutif
Pour les Directions métier, disposer de niveaux de service élevés est absolument essentiel pour répondre aux exigences des agents, des partenaires et des citoyens. C’est pourquoi la Direction des Systèmes d’Information du CG14 a défini fin 2007 le nouveau schéma directeur de son système d’information. Son objectif était double : bâtir une infrastructure et un socle technique sécurisés, capables de supporter les niveaux de service exigés par les métiers et aussi suffisamment évolutifs pour accueillir les projets futurs de dématérialisation et de modernisation…

Le Plan de Reprise d’Activité (PRA), un des piliers du projet
L’une des premières actions de la DSI a été de revoir son dispositif de secours. « De nombreux domaines, comme l’action sociale et la solidarité, ont pris une importance considérable Et l’outil informatique est devenu indispensable dans la vie quotidienne. D’autant plus que nous entrons dans une ère de modernisation et d’ouverture des services vers les citoyens » précise Pascale Bisson, DSI du Conseil général du Calvados.

Avec l’aide de Bull, la DSI a réalisé une analyse complète des impacts sur les activités en cas de sinistre, en étroite collaboration avec toutes les directions métier. Tous les types d’impacts (image, perturbations internes, risques financiers, obligation légale…) ont ainsi été étudiés afin d’évaluer les durées maximales d’indisponibilité autorisées et les pertes de données acceptables. Des niveaux de service précis et des moyens informatiques à mettre en oeuvre selon la criticité des applications ont ainsi pu être définis.

L’ensemble du dispositif a été revu, avec une répartition des ressources sur un site principal, la création d’un nouveau site informatique qui abritera à terme les équipements de secours et bien-sûr la formalisation de l’ensemble des procédures et des moyens à déclencher en cas de sinistre (PRA).

Une approche du secours innovante et flexible
Pérennité, performance, évolutivité, sécurité : la nouvelle infrastructure doit apporter toutes les garanties pour répondre aux forts enjeux métiers du CG14.
Bull est fournisseur et maître d’œuvre de cette nouvelle infrastructure avec la mise en œuvre d’une nouvelle architecture SAN destinée à recevoir toutes les bases de données métier et d’une architecture technique de type librairie virtuelle pour sauvegarder l’ensemble des serveurs LAN, MAN et WAN du département. Flexible, la nouvelle architecture SAN permettra d’assurer une bascule des environnements critiques du site central de production vers le site de secours avec des mécanismes adaptés à l’évolutivité et la criticité applicative. De plus, afin d’optimiser les ressources liées aux serveurs d’applications critiques, le CG 14 disposera d’une solution de virtualisation des serveurs Windows, qui sera répliquée sur le site de secours.

Bull est maître d’œuvre de ce projet, de l’installation des équipements, jusqu’à la migration des différents environnements vers le nouveau socle et au déploiement complet en s’appuyant sur des procédures techniques testées et des processus industrialisés. Cette phase de déploiement est complétée par des services d’assistance, de monitorat, de maintenance et de formation auprès des personnels concernés, afin d’accompagner l’ensemble du CG14 dans ce projet.

« La robustesse de cette nouvelle plate-forme va nous permettre d’évoluer, d’offrir de nouveaux services d’e-administration aux citoyens du Calvados et d’assurer l’archivage légal. Le réel investissement des équipes de Bull, leur niveau de compétence et leur capacité de conseil créent les conditions de la réussite. » conclut Pascale Bisson.