> COMMUNAUTES > Investisseurs > Actualité et événements

Bull : résultats 2010 en progression

  • Prises de commandes en hausse reprĂ©sentant 106% du chiffre d’affaires
  • Croissance significative du chiffre d’affaires : +12%
  • Forte gĂ©nĂ©ration de trĂ©sorerie opĂ©rationnelle : 48,6 millions d’euros
  • EBIT en ligne avec l’objectif fixĂ©
  • Hausse sensible du chiffre d’affaires au 4ème trimestre 2010 : +20,2 %

Paris, le 18 février 2011 : : Le conseil d’administration de BULL (Euronext Paris: BULL) a arrêté les comptes consolidés du Groupe le 17 février 2011. Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis postérieurement au conseil d’administration convoquant la prochaine assemblée générale annuelle.

Chiffres clés 2010

Variation
(en millions d’euros)
2010
2009
Organique1
Prises de commandes1
1 312,5
+11,4 %
+3,7 %

Chiffre d’affaires consolidé

1 243,1

+12,0 %

+2,7 %

Taux de marge brute
22,4 %
+0,2 point
-
EBIT12
35,5
+28,6 %
-
RĂ©sultat net (part du groupe)
6,5
+364 %
-
Flux de trésorerie provenant des opérations
48,6
+38,3 M€
-
Trésorerie nette1
283,2
-2,2 M€
-

Philippe Vannier, PrĂ©sident-directeur gĂ©nĂ©ral de Bull a dĂ©clarĂ© « La performance constitue la prioritĂ© de notre Groupe et de son Ă©quipe de management. C’est un des piliers du plan stratĂ©gique BullWay, Ă©laborĂ© Ă  l’automne 2010 et qui sera mis en place au cours du premier semestre 2011, notamment Ă  travers la nouvelle organisation. En alliant puissance de calcul et sĂ©curitĂ©, Bull dispose d’un portefeuille de solutions dont la pertinence technologique est reconnue internationalement et que ses Ă©quipes sont dĂ©terminĂ©es Ă  promouvoir. L’engagement de tous s’est traduit par une croissance significative du chiffre d’affaires au quatrième trimestre et par une gĂ©nĂ©ration satisfaisante de trĂ©sorerie opĂ©rationnelle en 2010 ».

  • Le ratio book-to-bill1 pour la pĂ©riode est de 1,06
  • Le chiffre d’affaires consolidĂ© s’élève Ă  1 243,1 millions d’euros, en progression de 12%. CorrigĂ© des effets de change, il est en hausse de 11%. La croissance organique est de 2,7 %
  • La marge brute atteint 278,3 millions d’euros, soit 22,4 % du chiffre d’affaires ; le taux de marge brute progresse de 0,2 point par rapport Ă  2009
  • L’EBIT1 s’élève Ă  35,5 millions d’euros ; Ă  mĂ©thode comparable2 l’EBIT retraitĂ© s’élève Ă  33 millions d’euros : l’objectif communiquĂ© en juillet 2010 d’un EBIT supĂ©rieur Ă  30 millions d’euros est atteint
  • Le rĂ©sultat opĂ©rationnel1 s’établit Ă  24,6 millions d’euros, en progression de 10,6 millions d’euros par rapport Ă  2009
  • Le rĂ©sultat net (part du groupe) s’élève Ă  6,5 millions d’euros (1,4 million d’euros en 2009)3
  • Les opĂ©rations courantes gĂ©nèrent un flux positif de trĂ©sorerie de 48,6 millions d’euros sur l’annĂ©e, grâce en particulier Ă  une nette diminution du BFR ; la consommation de trĂ©sorerie observĂ©e au premier semestre a Ă©tĂ© compensĂ©e par une plus forte gĂ©nĂ©ration de trĂ©sorerie opĂ©rationnelle au second semestre
  • La trĂ©sorerie nette1 s'Ă©lève Ă  283,2 millions d'euros, comparĂ© Ă  285,4 millions d’euros Ă  fin 2009 

Perspectives : Le Groupe confirme les objectifs à moyen terme publiés le 9 décembre 2010 lors de la présentation de BullWay 2011-2013, son plan stratégique de développement. La mise en place du plan, lancé dès le premier semestre 2011, sera progressive.

Résultats financiers de l’année 2010

Les comparaisons sont établies d’une année sur l’autre par rapport aux données publiées pour l’exercice 2009, sauf indication spécifique lorsqu'un retraitement a été effectué.

Les prises de commandes sont en croissance de 11,4 % ; en excluant les commandes apportĂ©es par le groupe Amesys, la progression est de 3,7 %.

Le chiffre d’affaires consolidĂ© s’élève Ă  1 243,1 millions d’euros, en croissance de 12 %. La croissance organique (Ă  pĂ©rimètre et taux de change constants) s’établit Ă  2,7%.

  • Les activitĂ©s Services et Solutions affichent une croissance de 3,8 % Ă  501,4 millions d’euros. Le groupe continue ainsi Ă  afficher une performance supĂ©rieure aux estimations du marchĂ© français des services informatiques avec une progression de 1 %4, dans un marchĂ© europĂ©en en repli de plus de 2 %5. Cette performance est tirĂ©e en particulier par les offres d’infogĂ©rance et la reprise de certains marchĂ©s Ă  l’international dans un environnement très concurrentiel. Les managed services contribuent particulièrement Ă  la dynamique commerciale de ce segment, illustrĂ©e par un ratio book-to-bill de 1,06 pour la pĂ©riode.
  • Le chiffre d’affaires de l’activitĂ© Hardware & Systems Solutions s’élève Ă  397,1 millions d’euros, en croissance de 11%. Cette performance, qui fait suite Ă  une croissance de 5,8 % en 2009, confirme le succès des offres de systèmes intĂ©grĂ©s, en particulier celui de l’Extreme Computing. Cette offre, qui affiche une croissance supĂ©rieure Ă  50 % en 2010 est devenue la plus importante du segment. Le ratio book-to-bill de ce segment est de 1,04.
  • L’activitĂ© Maintenance & PRS enregistre un chiffre d’affaires de 189,5 millions d’euros, en très lĂ©ger repli (-1,3%) par rapport Ă  2009. Après une dĂ©croissance du chiffre d’affaires de 4% au premier semestre, les nouvelles offres de type services d’infrastructure ont permis de compenser le dĂ©clin d’offres plus matures au second semestre. En consĂ©quence, le chiffre d’affaires est en croissance de 1,3% pour la deuxième partie de l’annĂ©e et le ratio book-to-bill est en forte amĂ©lioration Ă  1,08.
  • Le chiffre d’affaires des activitĂ©s Fulfillment & Third Party Products, Ă  66,2 millions d’euros diminue de 13,9%, consĂ©quence de la volontĂ© de Bull de focaliser ses efforts commerciaux sur les offres du groupe Ă  plus forte valeur ajoutĂ©e.
  • Le chiffre d’affaires des activitĂ©s Security & Mission Critical System s’établit Ă  88,9 millions d’euros.

La marge brute de 278,4 millions d’euros, soit 22,4 % du chiffre d’affaires, progresse de 0,2 point par rapport Ă  2009 en raison de la contribution des activitĂ©s du groupe Amesys ainsi qu’une lĂ©gère amĂ©lioration (+0,7 point) des activitĂ©s Services & Solutions.

  • La marge brute des activitĂ©s Hardware & Systems Solutions s’élève Ă  117,6 millions d’euros, soit 29,6 % du chiffre d’affaires, stable par rapport Ă  2009. L’amĂ©lioration des marges des offres de croissance et des serveurs ouverts compense ainsi la dĂ©croissance en montant de la marge des offres matures.
  • Le taux de marge brute des activitĂ©s de Services & Solutions s’amĂ©liore de 0,7 point en 2010 pour s'Ă©tablir Ă  15,6 % pour l'exercice. La croissance des volumes et une meilleure utilisation des ressources propres expliquent en grande partie cette hausse.
  • Le taux de marge de l’activitĂ© Maintenance & PRS baisse de 2,8 points Ă  27,6 %  en 2010, Ă  cause principalement de la baisse des volumes de la maintenance traditionnelle.
  • Le taux de marge des activitĂ©s Security & Mission critical System s’établit Ă  25,1 % du chiffre d’affaires.

L’EBIT s’élève à 35,5 millions d’euros, en progression de 7,9 millions d’euros par rapport à 2009. Le taux d’EBIT s’établit à 2,9 % du chiffre d’affaires en progression de 0,4 point. Compte tenu de l’allocation du prix d’acquisition (APA) du groupe Amesys et de la Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE), comptabilisée en impôts sous l’EBIT alors que la Taxe Professionnelle était comptabilisée dans l’EBIT, l’EBIT retraité s’élève à 33 millions d’euros, en ligne avec l’objectif pour l’année 2010 communiqué en juillet 2010.

  • L’effort R&D global du groupe, qui s’élève Ă  58,5 millions d’euros en 2010, est en augmentation de 13,6 millions d’euros par rapport Ă  2009. Celui-ci se concentre dĂ©sormais principalement sur les serveurs HPC (Extreme Computing) et les offres de sĂ©curitĂ© et de systèmes critiques. Les investissements nets en Recherche & DĂ©veloppement s’établissent Ă  19,8 millions d’euros, en baisse de 1,2 million d’euros par rapport Ă  2009 du fait de la poursuite d’une politique active de recherche de financements au travers de partenariats et d’un accroissement du crĂ©dit d’impĂ´t recherche.
  • Les frais commerciaux et administratifs s’élèvent Ă  220,1 millions d’euros en 2010. L’accroissement des dĂ©penses est principalement liĂ© Ă  l’entrĂ©e dans le pĂ©rimètre de Bull du groupe Amesys, Ă  des dĂ©penses additionnelles dans les systèmes d’information et au rĂ©amĂ©nagement de certains sites.

Le rĂ©sultat opĂ©rationnel s’établit Ă  24,6 millions d’euros, en progression de 10,6 millions d’euros par rapport Ă  20093. Il intègre, d’une part, des charges, principalement liĂ©es Ă  l’acquisition d’Amesys et la dĂ©prĂ©ciation au premier semestre du goodwill rĂ©siduel de la sociĂ©tĂ© Siconet, et d’autre part, des produits, principalement le crĂ©dit impĂ´t recherche 2009 et un gain de 6 millions d’euros liĂ© Ă  la rĂ©cupĂ©ration de financements sur d’anciens plans de prĂ©retraite.

Le résultat net (part du groupe) s’élève à 6,5 millions d’euros, en progression par rapport au résultat de 1,4 million d’euros en 2009. Il intègre des frais financiers nets de 8,6 millions d’euros ainsi qu’une charge d’impôt de 10,2 millions d’euros. Les frais financiers sont principalement constitués des coûts inhérents au plan de pension de Bull Germany, stables d’une année sur l’autre. La baisse des produits financiers s’explique par la baisse des taux de rémunération des dépôts. La charge d’impôt intègre désormais la CVAE (5,9 millions d’euros en 2010) alors que la Taxe Professionnelle, que cet impôt remplace partiellement, était auparavant comptabilisée dans l’EBIT. Les impôts différés actifs ont été ajustés, notamment pour prendre en compte les résultats prévisionnels d’Amesys.

Les opérations courantes génèrent un flux positif de trésorerie de 48,6 millions d’euros sur l’année, à comparer à 10,3 millions d'euros en 2009. Comme anticipé, la consommation de trésorerie observée au premier semestre a été compensée, par une génération plus forte de trésorerie opérationnelle au second semestre.

La trésorerie brute1 s’élève à 326,3 millions d’euros au 31 décembre 2010. La trésorerie nette1 s'élève à 283,2 millions d'euros, à comparer à 285,4 millions d’euros à fin 2009. La génération de trésorerie opérationnelle couvre quasiment l’impact des utilisations exceptionnelles de trésorerie, notamment l’acquisition du groupe Amesys.

Chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2010 (données non auditées)

  • Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre s'Ă©lève Ă  396,6 millions d'euros, en croissance de 20,2 %. A pĂ©rimètre comparable1, le chiffre d’affaires progresse de 12,7%.
  •  L’activitĂ© Hardware & Systems Solutions a progressĂ© de 13,7 % Ă  137,9 millions d’euros portĂ©e par le dynamisme des ventes de serveurs ouverts ainsi que l’accroissement de l’activitĂ© des offres Extreme Computing et stockage sĂ©curisĂ©.
  • Les Services & Solutions ont enregistrĂ© une croissance de 10,8 % par rapport Ă  2009, avec un chiffre d’affaires de 151,1 millions d’euros, consĂ©quence du renforcement de la tendance positive du troisième trimestre.
  • Le chiffre d'affaires du segment Maintenance & PRS s'Ă©lève Ă  53,1 millions d'euros en progression de 5,7% par rapport Ă  2009.
  • Le chiffre d’affaires des activitĂ©s Security & Mission Critical System s’établit Ă  24,4 millions d’euros.

Faits marquants de 2010

Acquisition et intĂ©gration du groupe Amesys ; impacts sur le pĂ©rimètre et le capital social

Lors de sa rĂ©union le 18 janvier 2010, l’assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale des actionnaires de Bull a massivement approuvĂ© l’apport Ă  Bull par Crescendo Industries du groupe Amesys. L’assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale a Ă©galement approuvĂ© l’augmentation du capital social en date du 18 janvier 2010 avec la crĂ©ation de 24 000 000 d’actions au profit de Crescendo Industries, actionnaire du groupe Amesys. Crescendo Industries est ainsi devenu l’actionnaire de rĂ©fĂ©rence de Bull avec une participation de 19,87 % après l’opĂ©ration. Un versement en numĂ©raire Ă  Crescendo Industries de 37,6 millions d’euros a Ă©galement Ă©tĂ© effectuĂ© lors de la finalisation de l’opĂ©ration le 18 janvier 2010.
L’opĂ©ration se traduit par l’intĂ©gration du groupe Amesys dans le pĂ©rimètre de consolidation du groupe Bull Ă  compter du 1er janvier 2010.

Gouvernance de Bull

Philippe Vannier a été coopté en qualité d’administrateur en remplacement de Dominique Lesourd, puis nommé comme Président-directeur général, en remplacement de Didier Lamouche, par le conseil d’administration du 10 mai 2010.
L’assemblée générale mixte des actionnaires du 16 juin 2010 a ratifié la nomination de Philippe Vannier en tant qu’administrateur. Elle a, en outre, nommé sept nouveaux administrateurs au conseil.

Un nouveau plan stratĂ©gique : « BullWay2011-2013 Â»

Bull a prĂ©sentĂ© en dĂ©cembre dernier « BullWay 2011-2013 Â», Ă©tape importante dans le plan de dĂ©veloppement du Groupe dont la stratĂ©gie capitalisera sur ses atouts fondamentaux :

    • son expertise technologique, en matière de puissance et de sĂ©curitĂ© – ce qui  reprĂ©sente actuellement deux enjeux majeurs pour les organisations ;
    • sa connaissance des marchĂ©s porteurs, notamment ceux des secteurs publics, de la dĂ©fense, de la finance et des tĂ©lĂ©communications ;
    • sa prĂ©sence gĂ©ographique historique dans des pays Ă  fort dĂ©veloppement comme le BrĂ©sil.

Bull poursuit une politique active de recrutement : 1 000 personnes seront recrutĂ©es en 2011.

2010, Bull confirme son leadership dans les supercalculateurs:

    • Tera 100, le supercalculateur installĂ© par Bull au CEA a Ă©tĂ© classĂ© premier supercalculateur pĂ©taflopique europĂ©en et sixième au niveau mondial lors du dernier classement TOP 500 publiĂ© en novembre dernier.
    • Dans le cadre du partenariat europĂ©en PRACE (Partnership for Advanced Computing in Europe), Bull a lancĂ© la conception du nouveau supercalculateur Curie. CommandĂ© par GENCI (Grand Equipement National de Calcul Intensif), ce sera l’un des plus puissants au monde.
    • En 2010, Bull a renouvelĂ© et enrichi ses supercalculateurs bullx pour offrir une des gammes les plus complètes et les plus performantes du marchĂ© de l’Extreme Computing. L’expertise dĂ©veloppĂ©e par Bull sur l’Extreme Computing a permis au Groupe de bâtir une nouvelle gĂ©nĂ©ration de serveurs qui bouscule le marchĂ©, dans le domaine des supercalculateurs comme dans celui de la gestion avec le lancement de novascale bullion™ et novascale gcos, issus de la mĂŞme plateforme technologique que bullx.

La puissance de calcul mise Ă  la portĂ©e de tous :

    • Bull a lancĂ© extreme factory, mariage d'Extreme Computing et de cloud computing. Il s’agit de la première offre intĂ©grĂ©e de simulation numĂ©rique Ă  la demande avec paiement Ă  l’usage.

Des solutions de sĂ©curitĂ© qui allient puissance et haute fiabilitĂ© :

    • La Data Loss Prevention (DLP) allie la puissance et la sĂ©curitĂ©. C’est un système qui a pour objectif de lutter contre la fuite d’information. La DLP se comporte comme une « tour de contrĂ´le » qui se charge d’identifier tous les fichiers au repos (sur les serveurs de l’organisation) ou en mouvement (sortant des ordinateurs des employĂ©s)et d’assurer que toutes les procĂ©dures internes sont respectĂ©es.

    1 Voir glossaire.
    2 Compte tenu de l’allocation du prix d’acquisition (APA) d’Amesys et de la Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE), comptabilisée en impôts sous l’EBIT alors que la Taxe Professionnelle était comptabilisée dans l’EBIT, l’EBIT retraité s’élève à 33,0 millions d’euros, en ligne avec l’objectif pour l’année 2010 communiqué en juillet 2010.
    3 La provision pour Clause de retour à meilleure fortune est comptabilisée en résultat opérationnel en 2010 et reclassée pour 2009. L'impact est une augmentation d'un million d'euros du résultat opérationnel en 2009; ce reclassement est sans impact sur le résultat net de 2009.
    4 Source : Syntec Numérique, novembre 2010
    5 Source : Gartner Group, janvier 2011
    6 Le chiffre d’affaires du groupe Amesys, acquis en 2010, est de 22,4 millions d’euros sur la période.

Glossaire 

Allocation du Prix d’Acquisition (APA) : une partie du prix de l’acquisition du groupe Amesys est allouĂ©e Ă  des actifs incorporels amortissables dans l’EBIT. Cet amortissement est neutralisĂ© dans « l’EBIT avant APA Â» afin de comparer la performance du Groupe avec l’objectif fixĂ© antĂ©rieurement Ă  la dĂ©termination de l’allocation du prix d’acquisition.

Le ratio book-to-bill est le rapport entre les prises de commandes et le chiffre d’affaires de la période.

CVAE signifie la Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises.

EBIT (Earnings before interest and taxes) correspond au résultat avant impôts, autres produits et charges opérationnels non courants et financiers et quote-part des résultats des sociétés associées.

Investissements opĂ©rationnels : acquisition d’actifs par Bull pour son propre compte ou pour le compte de clients dans le cadre de contrats « managed services Â».

La variation organique signifie à périmètre et taux de change constants.

Les prises de commandes représentent la part ferme des contrats signés dans l’année ainsi que la valorisation pour l’exercice des contrats qui se renouvellent automatiquement ou qui n’ont pas d’échéance.

Le résultat opérationnel correspond au résultat avant impôts et produits et charges financiers. Il intègre les effets des modifications du périmètre, ainsi que les provisions de restructuration.

La trésorerie brute correspond à l'ensemble de la trésorerie et équivalents de trésorerie (y compris OPCVM classés monétaire Euro par l'AMF), actifs financiers disponibles à la vente (autres OPCVM de trésorerie), dépôts et comptes de garantie.
La trésorerie nette correspond à la trésorerie brute moins les dettes financières.

A propos de Bull

Bull est une société des technologies de l'information. Notre mission est d'être le partenaire privilégié de nos clients, corporate et administration, en optimisant l'architecture, en opérant et en rentabilisant leur Système d'Information, pour soutenir leur activité et les processus critiques liés à leur métier.
Bull est un spécialiste des systèmes ouverts et sécurisés, le seul européen positionné sur les principaux maillons de la chaîne de valeur de l'informatique.
Pour plus d'informations : http://www.bull.fr

Relations Investisseurs :
Bull : Peter Campbell : TĂ©l : +33 1 58 04 04 23 – peter.campbell@bull.net

Relations presse :
Bull : Barbara Coumaros: TĂ©l: +33 6 85 52 84 84 – barbara.coumaros@bull.net

Calendrier Financier

  1. 28 avril 2011 : chiffre d'affaires du premier trimestre 2011
  2. 8 juin 2011 : assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale annuelle
  3. 29 juillet 2011 : rĂ©sultats semestriels 2011
  4. 28 octobre 2011 : chiffre d'affaires du troisième trimestre 2011

Avertissement

Ce communiqué de presse contient des éléments fondés sur des projections ou des prévisions dont la nature est sujette à risques et incertitudes. Ainsi, il se pourrait que les résultats anticipés diffèrent.
Même si Bull estime que les prévisions et l’information du présent communiqué sont basées sur des hypothèses raisonnables au moment où elles ont été établies, aucune garantie ne peut être donnée sur la réalisation des objectifs ou l’atteinte des anticipations décrites dans le présent communiqué.
Ni Bull ni aucune autre société du groupe ne donnent de garantie de quelque ordre que ce soit sur l’exactitude, la fiabilité ou la complétude des informations dans le présent communiqué et ni Bull, ni une autre société du groupe ni ses responsables ne peuvent être tenus responsables de l’utilisation des informations de ce communiqué.

Chiffres clĂ© de l’annĂ©e 2010 (donnĂ©es publiĂ©es) 

Compte de résultat

(en millions d’euros)
2010
2009
Chiffre d’affaires1
1 243,1
100%
1 109,9
100%
Services & Solutions1
501,4
40,3 %
483,2
43,5 %
Hardware & Systems Solutions1
397,1
31,9 %
357,7
32,2 %
Maintenance & PRS1
18956
15,3 %
192,1
17,3 %
Fulfillment & third party products1
66,2
5,3 %
76,9
6,9 %
Security & Mission Critical Systems
88,9
7,2 %
-
-
Marge brute
278,3
22,4%
246,3
22,2%
Services & Solutions2
78,2
15,6 %
71,9
14,9 %
Hardware & Systems Solutions2
117,6
29,6 %
106,0
29,6 %
Maintenance & PRS2
52,3
27,6 %
58,5
30,4 %
Fulfillment & third party products2
7,9
11,9 %
9,9
12,9 %
Security & Mission Critical Systems
22,4
25,2 %
-
-
Frais de recherche et développement
(19,8)
1,6 %
(21,0)
1,9%
Frais administratifs et commerciaux
(220,2)
17,7 %
(196,9)
17,7%
Résultat de change sur flux opérationnels
(3,0)
n/s
(0,8)
n/s
EBIT (voir glossaire)
35,5
2,9%
27,6
2,5%
Résultat opérationnel3
24,6
2,0%
14,0
1,3%
RĂ©sultat net
(part du groupe)
6,5
-
1,4
-

1. Les pourcentages expriment le chiffre d’affaires du segment par rapport au chiffre
d’affaires consolidé
2. Les pourcentages expriment le taux de marge brute du segment (la marge brute du segment rapporté au chiffre d’affaires du segment)
3. La provision pour Clause de retour à meilleure fortune est comptabilisée en résultat opérationnel en 2010 et reclassée pour 2009. L'impact est une augmentation d'un million d'euros sur le résultat opérationnel en 2009; ce reclassement est sans impact sur le résultat net de 2009.
Les sommes peuvent ne pas atteindre 100% en raison des arrondis.

Trésorerie

(en millions d’euros)
2010
2009
EBIT
35,5
27,6
Amortissements
19,8
13,8
Variation du BFR
39,7
(2,4)
Investissements
opérationnels
(27,9)
(18,4)
Frais financiers payés
(8,6)
(6,0)
Impôts payés
(10,2)
(4,3)
Flux de trésorerie provenant des
opérations courantes
48,6
10,3
Flux de trésorerie non courants
(50,9)
(27,3)
Flux de trésorerie
(2,3)
(17,0)
Trésorerie brute
326,3
338,8
Trésorerie nette
283,2
285,4

Répartition géographique du chiffre d’affaires

millions d’euros
2010
2009
France
701,0
56,3%
578,5
52,1%
Europe hors France
362,0
29,1%
384,9
34,6%
Etats Unis
25,7
2,1%
18,7
1,7%
Amérique du Sud
54,4
4,4%
44,7
4,0%
Reste du Monde
100,1
8,1%
83,1
7,5%
Total
1 243
100%
1 110
100%

La somme des arrondis peut être différente de l’arrondi de la somme.

Annexe
Chiffres d’affaires trimestriels publiĂ©s des exercices 2010 et 2009 (donnĂ©es non auditĂ©es) :

millions d’euros
Premier trimestre
Deuxième trimestre
Troisième trimestre
Quatrième trimestre
Année
2010

Services & Solutions

113,7
127,5
109 ,1
151,1
501,4
Hardware & Systems
Solutions
84,0
106,6
68,6
137,9
397,1
Maintenance & PRS
42,2
49,4
44,8
53,1
189,6
Security & Mission Critical Systems
22,1
21,9
20,5
24,4
88,9
Fulfillment & Third
Party Products
11,3
12,6
12,2
30,0
66,2
Total
273,2
318,1
255,2
396,6
1 243,1
2009
Services & Solutions
111,1
129,9
105,9
136,3
483,2
Hardware & Systems
Solutions
74,7
105,9
55,8
121,3
357,7
Maintenance & PRS
45,0
50,5
46,4
50,2
192,1
Fulfillment & third
party products
19,0
22,5
13,2
22,2
76,9
Total
249,8
308,8
221,2
330,1
1 109,9

La somme des arrondis peut être différente de l’arrondi de la somme.


Retour haut de page
Imprimer.envoyer par mail cette page.Partager sur Facebook.Partager sur Linkedin.Partager sur Viadeo.Partager sur Technorati.Partager sur Digg.Partager sur Delicious.Ajouter à ses favoris Google.Partager sur Windows Live.Partager sur Twitter.
OPA D'ATOS SUR BULL

Plus d'informations >

CONTACT

Vincent Biraud
+33 (0)1 58 04 04 23
vincent.biraud@bull.net

CALENDRIER FINANCIER

30/10/2014: CA du 3ème trimestre 2014

RSS
COMMUNIQUES

Saisissez votre adresse mail pour recevoir les derniers communiqués de presse financiers