> DATA CENTERS NOUVELLE GENERATION > Stockage > Tribune
A+ A-
Neil Dillon

Architecture de stockage

Le nouveau visage de la gestion du capital numérique

Par Neil Dillon , Bull StoreWay

Le volume des données de l’entreprise a considérablement augmenté au cours des dix dernières années, généré par le développement d’Internet, la croissance des réseaux sociaux, des objets multimédia échangés et les obligations légales de conservation de l’information.

Entre 2003 et les origines de l’homme, cinq exaoctets d’informations ont été créés, ce même volume est produit en deux jours aujourd’hui. Avant fin 2013, on prévoit ainsi que 1.000 billions de terminaux seront connectés à Internet, et que le trafic réseau sera multiplié par neuf. Gérer une croissance aussi rapide est souvent considéré comme un problème et comme un coût pour le Business. C’est en réalité une réelle opportunité pour les entreprises.

L’information n’est plus seulement stockée dans des bases de données traditionnelles. 70 % de celle-ci n’est pas structurée. Il s’agit de mails, de mémos et de présentations, de cartes et d’enregistrements audio ou vidéo, le tout illustrant une activité Business, des clients, un savoir-faire d’entreprise, une stratégie … en quelques mots, la partie vitale du patrimoine de l’entreprise. C’est aujourd’hui un vrai défi d’évaluer la valeur et la richesse de ces données, de les protéger d’une manière efficace et surtout de permettre aux utilisateurs d’en tirer l’avantage distinctif dans leurs métiers respectifs. Parallèlement, il faut optimiser les investissements et les coûts d’exploitation, en maintenant la profitabilité opérationnelle.

Extraire de la richesse
Bull cherche à optimiser les bénéfices qu’une entreprise peut tirer de son Capital Numérique. Quand il s’agit de prendre en compte des volumes importants, les systèmes de gestion des données requièrent une puissance de calcul et une capacité de stockage colossales. De plus, ces systèmes doivent faire la preuve d’une fiabilité à toute épreuve car ils deviennent de plus en plus critiques.

Dans une approche progressive, les entreprises ont d’abord besoin de mettre en place une première infrastructure destinée non seulement à stocker efficacement d’importants volumes de données, mais aussi à permettre l’accès aux différents métiers de l’entreprise. En parallèle, pour garantir des niveaux de services constamment en ligne avec le Business malgré l’accroissement des besoins, elles doivent pouvoir assurer la croissance du stockage, comme de la puissance de calcul. Ceci veut dire que l’architecture de stockage doit être conçue dès le départ selon une technologie modulaire avec des briques de base et des composants capables non seulement de satisfaire les exigences d’aujourd’hui mais aussi d’anticiper celles de demain.

Faire le choix du bon partenaire
Dans un contexte économique difficile, il est d’autant plus crucial pour les entreprises de tirer le meilleur parti de leur Capital Numérique, qu’il s’agisse de réaliser des économies ou d’optimiser la production. Si la plupart des entreprises manquent de ressources ou d’expertise en interne pour exploiter pleinement leur Capital Numérique seules, elles doivent être exigeantes dans le choix d’un partenaire.


Retour haut de page